MODE VÉGANE : les matières de demain

Chaussures en cuir Demetra végétal (Gucci)
Non, la tendance n’est plus à la cruauté. Aujourd’hui, de plus en plus de marques évoluent vers une mode végane, proposant des alternatives éthiques, écologiques et durables : duvet de fleurs, plumes fabriquées à partir de matières recyclées, fourrure en fibres de maïs, cuirs de pomme, d’ananas, de raisin, de champignon… Anissa, membre de l’association PETA (People for the Ethical Treatment of Animals) nous oriente vers les marques les plus engagées.
Interview Jean-Claude Elfassi
Chaussures en cuir Demetra végétal (Gucci)

Anissa, citez-nous des marques qui agissent en faveur des animaux…
Stella McCartney n’utilise presque pas de matières animales et promeut une mode sans animaux. Elle a notamment mis le Koba – fausse fourrure fabri quée à partir de déchets de maïs – à l’honneur, via un superbe manteau, ou encore son sac Frayme Mylo en cuir de champignons, qui a été récompensé d’un Prix de le mode végane 2022 par PETA. Elisabetta Franchi – qui a ouvert la voie dans l’industrie de la mode en 2012, en se passant de fourrure et en abandonnant l’angora et les plumes – continue d’agir en faveur des animaux : la créatrice italienne a lancé des collections sans cuir, et dirige une fondation qui soutient les animaux errants dans plusieurs pays, notamment l’Italie. The Kooples, Zadig & Voltaire,
Sandro, Maje et Claudie Pierlot ont pris l’engagement, après avoir été contactés par PETA, de se défaire de la fourrure. H&M, l’un des plus grands distributeurs mondiaux, s’est associé à PETA États-Unis pour créer une collection de mode végane appelée « Co-Exist Story ». Cette nouvelle collection durable est fabriquée à partir de matériaux innovants.

Qu’est-ce qui empêche les marques de se mettre au vegan ?
Il y a aujourd’hui tant de matières disponibles qui peuvent servir à la conception d’articles et de vêtements de mode, que plus rien n’empêche les marques de se mettre au vegan. Au contraire, tout les y encourage, à commencer par les consommateurs, qui souhaitent se détourner de tout achat contraire à l’éthique et néfaste à la planète. Les marques peuvent même développer leurs propres matières – comme l’a fait Gucci en lançant son cuir vegan fabriqué à partir de matières végétales. Ce nouveau textile sera utilisé pour créer de splendides accessoires Gucci, pour lesquels au cun animal n’a été tué. Gucci fait également partie des lauréats du Prix de la mode végane PETA 2022.

La compassion envers les animaux a-t-elle vivement évolué ces dix dernières années ?
C’est indéniable ! Ces dernières années, le bien-être animal est devenu un sujet sociétal d’importance majeure, pour la grande majorité de la population. Aujourd’hui, 84 % des Français jugent la protection des animaux importante, et cela se voit dans leurs habitudes de consommation – les personnes se passant de viande et d’autres produits animaux, ou choisissant des matières non-animales pour se vêtir. On a d’ailleurs vu le grand déclin de la fourrure, avec la majorité des marques s’en défaisant ; des pays (dont la France) interdisant enfin la production de cette matière cruelle. Israël en a même interdit la vente. Grâce au partage sur les réseaux sociaux, aux associations de protection animale, aux départements RSE des entreprises, aux célébrités et aux députés qui défendent les animaux, nous sommes dans une ère où l’on considère les animaux comme des êtres sensibles. Les efforts antispécistes visent à rappeler que, quelle que soit leur espèce, les animaux ressentent la peur, l’amour, la joie et la douleur, comme nous. Qu’ils méritent notre respect, notre protection, et que nous devons cesser de les exploiter pour les intérêts humains…

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.